KATERINE - LE FILM - Samedi 29 avril au forum Le Quai.

La plus belle qualité d'un grand clown est certainement sa capacité à émouvoir. Katerine signe un dixième album espiègle et intime, simple et touchant, à la fois déroutant et évident.

On pensait que Katerine avait exploré toutes les facettes de son personnage burlesque et sentimental. C'était compter sans Le film, son dernier album. Composé comme un journal intime, pour exorciser ses démons, ce disque s'amuse de quelques notes de piano, sonorités incongrues et textes naïfs et littéraires. Un vent de liberté souffle, on imagine son auteur, détaché des codes trop contraignants de la pop music, sur une départementale vendéenne en héros d'un film de Godard. Regard caméra, cadrages audacieux, découpages dadaïstes, Katerine se joue de ses maux avec des mots. Comme un pied de nez à son album précédent, Magnum, dont il prend le contrepied, Le film a choisi de dérouler ses saynètes avec des bouts de ficelles. Pour autant, on ne perd rien de la folie douce du chanteur. Toujours surprenantes et déroutantes, les chansons continuent d'emprunter les courbes plutôt que les lignes droites. Sur scène, c'est donc accompagné d'un piano qu'il livrera ce que la presse a d'ores et déjà qualifié de "petit sommet de la chanson française contemporaine".

Plus d'infos : http://www.lequai-angers.eu/saison/spectacles/katerine