Waldo - Printemps trépident

Radio G!
vous allez écouter un podcast Radio G! : Waldo - Printemps trépident
Le Monde de Waldo
Waldo - Printemps trépident
Radio G!
vous avez écouté un podcast Radio G! : Waldo - Printemps trépident
Radio G! Bande Annonce
PODCAST +
Le Monde de Waldo
Waldo - Le Dragon
Le Monde de Waldo
Waldo - Cœur de Golf
Le Monde de Waldo
Waldo - le phare 1/2
Le Monde de Waldo
Waldo - le phare 2/2
Radio G!
vous allez écouter un podcast Radio G! : Waldo - Mystérieux Topic
Le Monde de Waldo
Waldo - Mystérieux Topic
Radio G!
vous avez écouté un podcast Radio G! : Waldo - Mystérieux Topic
Radio G! Bande Annonce
dons

Je n’oublierais pas cette nuit du mardi 2 juin 2020...Mon Dieu quelle nuit ! Comme vous vous en doutez, être street artiste n’est pas sans risque !

Nous nous faufilons dans les ruelles,
Pour déposer nos aquarelles,
En évitant...les hirondelles !

Hum hum, revenons à ce mardi de juin. Je suis chez moi et à 2h du mat' j'ai toujours la patate. Que faire ? « Eh bien, je vais aller coller une mosaïque ».

Les rues sont désertes exceptées quelques personnes éméchées ça et là. Ma mission m’emmène Rue de la Roë, une rue centrale donc quelque peu risquée…Pour minimiser mon exposition, je m’isole sur les marches de la Rue de la Croix. Pourquoi ? Je vous explique : je ne colle pas mes petites pièces colorées une à une, hola non, elles sont toutes collées ensemble sur un filet, et le soir venu, j’applique un ciment au dos d’une seule et grande mosaïque. Enfin, tout comme avec le Phare, il m’arrive de poser plusieurs pièces, comme ce soir là : dans une main j’ai une branche de cerisiers en fleurs, et dans l’autre, un oiseau bleu. En fait la pose de cette mosaïque va s’avérer particulièrement compliquée, voilà le déroulé de cette trépidante soirée.


Après avoir badigeonné le ciment, je file Rue de la Roë. Sur le mur, je colle alors la branche de cerisiers, qui m’échappe légèrement...il me faut la réajuster. Au même moment, j’entends plus bas, un véhicule qui remonte la rue. Je ne prends pas plus de risque, sans me retourner à un seul moment, je remballe mes affaires. Alors que la voiture arrive derrière moi au ralenti, je remonte la rue et birfurque immédiatement Rue des Houlières. Je fais le tour du pâté de maison en vitesse pour revenir sur les lieux et je découvre que cette voiture est une camionnette de police ! Que font-ils là un mardi à 3h du mat’ !!?

Alors voilà la situation : il n’y a personne dans les rues à part ce camion de police et moi. Le jeu de ce soir est donc risqué. Je saisis mon courage et me remets au travail.

Peu de temps passe quand plus bas, j'entends de nouveau une voiture. Automatiquement, je remballe mes affaires et repars cette fois en jetant un œil...c’est une voiture de police !!! Je n’en reviens pas ! Comme si ça ne suffisait pas ! Me voilà à jouer au chat et à la souris avec 2 patrouilles de police. La belle affaire ! Mais maintenant que j’ai bien avancé, je veux terminer mon travail.

C’est que je fais, je peaufine ma création quand surgit alors :Le tonnerre ! L'orage entre en scène en lâchant immédiatement des trombes d’eau. Je finis mon travail sous une douche abondante puis repars sans mettre ma signature, on verra un autre jour. Sur mon vélo, la pluie tombe plein pot et envahit tous mes vêtements. Je n’ai pas long trajet à faire pour rentrer, mais quand j’arrive, je porte sur moi une combinaison d'eau. Il est 4h du matin. Voilà une sortie que je n'oublierais pas.


lien direct :
https://radio-g.fr/?6332